sur

Babillage des bébés : les étapes incontournables

Pexels

Le babillage est une étape primordiale dans le développement du langage de votre bébé. Il correspond à la phase d’appropriation de la langue maternelle.

Votre nourrisson a tendance à émettre des petits sons ou cris au quotidien ? Ce phénomène est tout à fait normal ! C’est même sa manière de communiquer. Ces babillages vont peu à peu laisser place à des mots, puis à une conversation. Mais soyez patients ! Cette période est tout aussi importante que les premiers mots prononcés par bébé. Avant l’âge de deux mois, l’enfant émet des sons, appelés des vagissements« Ce sont des bruits liés à sa respiration, ils ne sont pas émis de manière volontaire », a rapporté la pédiatre Catherine Salinier, au magazine Parents. Les sons spontanés interviennent à partir du deuxième mois. À cet âge, l’enfant est capable d’échanger à travers les sourires et commence donc ses premiers gazouillis. Ces derniers laisseront progressivement place au babil, dont l’apprentissage passe par la perte de potentialités innées. 

Quel comportement adopter en tant que parent ? La praticienne a mis en lumière une situation afin de guider les adultes : « L’enfant discute seul dans son lit, par exemple, mais il attend une réponse. Lorsque le parent lui répond, cela l’encourage. Et lorsqu’il s’impatiente, il faut lui répondre en lui parlant normalement : c’est très important pour la construction de son expression et de ses interactions. » Les premiers petits cris apparaissent, quant à eux, aux alentours des cinq mois de l’enfant. Vers neuf mois, l’enfant « baragouine ». On parle alors de « jargon intonatif ».  La maîtrise des mouvements fins de la langue et des lèvres permet l’articulation précise des syllabes. Cette technique s’acquiert graduellement. Il faudra attendre que votre petit souffle sa première bougie pour qu’il soit en mesure de prononcer ses premiers mots.

Des gazouillis au babillage : tout savoir sur le développement du langage de votre nourrisson

Les parents peuvent aider l’enfant à développer son vocabulaire. Cela peut être intégré dès la phase de babillage du bambin. « C’est en parlant constamment avec l’enfant qu’il va acquérir des mots. Par exemple, lorsque l’enfant réclame son biberon qui est posé sur la table, au lieu de lui donner sans rien dire, le parent peut lui dire ‘Ah c’est ton biberon que tu veux ? Tiens, le voilà’ », a expliqué la pédiatre. Les phrases plus complètes avec un sujet un verbe et un complément arriveront, quant à elles, à partir de trois ans. Patience, donc ! Profitez de ces étapes (qui passent à la vitesse de l’éclair) pour encourager votre bébé dans son développement sans pour autant le contraindre ou l’entraver dans sa progression.

Jeu Futuroscope mars 2023