sur

Hygiène de l’enfant : comment lui apprendre les bons gestes ?

Pexels

Les règles d’hygiène s’apprennent dès le plus jeune âge ! Voici comment les inculquer au quotidien à vos enfants.

L’hygiène se traduit par des petits gestes pour lesquels il faut initier les plus jeunes. Comment s’assurer qu’ils acquièrent correctement ces automatismes ? Plusieurs apprentissages peuvent survenir dès l’âge de deux ou trois ans. Ces assimilations participent directement au gain d’autonomie de l’enfant. Pour commencer, il est essentiel d’expliquer à sa progéniture ce qu’est un microbe, comment on tombe malade et par quelles voies se transmettent les virus et les bactéries. Cela permettra à l’enfant de mieux appréhender l’utilité de ses gestes. Le lavage du corps fait notamment partie des étapes pour lesquelles il est nécessaire d’accompagner les plus petits. Il faudra notamment leur montrer comment se servir du savon, quelle quantité utiliser, et leur fournir un gant de toilette. Attention au rinçage qui ne doit pas laisser de résidus sur la peau ! La supervision par un adulte reste évidemment nécessaire pour éviter toute brûlure avec l’eau chaude.

Qu’en est-il du lavage et brossage des cheveux ? Le passage par la case shampoing doit intervenir en moyenne 2 à 3 fois par semaine. C’est l’occasion d’apprendre à l’enfant à protéger ses yeux. Pour le brossage, il doit avoir lieu quotidiennement avec une brosse ou un peigne adapté au type de cheveux de l’enfant. L’hygiène intime doit, elle aussi, être abordée par les parents. Dès ses trois ans, il est possible d’enseigner à l’enfant comment bien s’essuyer après chaque passage aux toilettes. C’est aussi le moment de partager les bons gestes aux petites filles pour prévenir le risque d’infection urinaire.

Les automatismes à enseigner aux enfants en matière d’hygiène

Autre étape clé : le brossage des dents. Deux brossages quotidiens de deux minutes sont recommandés. Jusqu’à l’âge de 3-4 ans, le brossage des dents doit être supervisé par un adulte. Pour aider l’enfant à respecter la durée préconisée des deux minutes de brossage, il est possible de se servir d’un timer ou d’un sablier. Pour les bons gestes, rien de tel que de montrer l’exemple. Les plus jeunes n’auront aucun mal à reproduire les mouvements des adultes. L’hygiène des mains est, elle aussi, clé dans le parcours d’hygiène des enfants. Un lavage minutieux des mains est préconisé après chaque sortie et passage aux toilettes, après s’être mouché ou éternué, ou encore après avoir caressé un animal. Il est indispensable de détailler clairement les étapes et les surfaces à frotter : les paumes, le dos des mains, les doigts, les ongles et les poignées.

Au quotidien, veillez à instaurer une routine ! Des gestes prévisibles ont toutes les chances d’aider l’enfant à intégrer les bons gestes d’hygiène. Associer ces derniers à des situations précises aide l’enfant à mieux mémoriser et à devenir plus autonome. Il apprendra donc plus vite et mieux ! À titre d’exemple, si le petit-déjeuner est suivi d’un lavage de dents, l’enfant en fera rapidement une habitude. De la même manière, si l’enfant est amené à se laver les mains après chaque passage aux toilettes, cela deviendra un automatisme.