sur

Bébé hypertonique : késako ?

Pexels

Si votre bébé semble crispé ou irrité, c’est peut-être qu’il est hypertonique. Quand faut-il s’inquiéter ?

Un bébé se développe à un rythme soutenu, et apprend chaque jour de nouvelles choses. Il découvre ses muscles et apprend à les utiliser, et doit passer par plusieurs étapes essentielles. Dr. Julie Salomon, pédiatre, a indiqué : « Vers trois mois, le bébé doit tenir sa tête, vers cinq mois, il doit pouvoir saisir volontairement un objet. Vers neuf mois, il doit se tenir assis sans appui, vers 12 mois, il doit se tenir debout… » Ainsi, la tonicité du corps de bébé se développe avec le temps. En tout début de vie, le nouveau-né a seulement les membres toniques. La pédiatre a assuré : « En revanche, il est hypotonique au niveau du dos et de la tête. » Cependant, il est possible que bébé présente le contraire en devenant hypertonique.

Concrètement, cela signifie que certains de ses muscles sont anormalement tendus, en permanence ou de façon ponctuelle. Bébé pourrait avoir le visage crispé, se cambrer en arrière ou encore se débattre lorsqu’il est porté dans les bras. De plus, il peut garder ses poings serrés et ses bras et/ou ses jambes repliés sur lui-même. Enfin, les bébés hypertoniques n’apprécient pas d’être emmaillotés. La pédiatre pense qu’il est important de rester vigilant à tous les signes. Elle a déclaré : « De manière générale, tout ce qui paraît inhabituel aux parents doit être signalé au pédiatre. (…) Chez un nourrisson, il ne fait pas laisser passer trop de temps lorsqu’on est inquiet à propos de quelque chose. Plus les soucis sont pris en charge de façon précoce, mieux ils sont traités. »

C’est grave, docteur ?

Heureusement, le Dr. Julie Salomon a souligné : « Sauf cas très particuliers, l’hypertonie n’est habituellement pas un motif d’inquiétude. Les médecins s’inquiètent davantage devant un bébé hypotonique. Si votre bébé vous semble crispé et/ou tendu et que cela s’accompagne d’une irritabilité, de pleurs, d’un regard difficile à accrocher, de sourires rares… Il est préférable de consulter votre médecin pédiatre. » En fait, les causes de l’hypertonie peuvent être variées. Ainsi, celle-ci peut être due à des problèmes de digestion, à un inconfort, ou même à un développement particulièrement rapide. De plus, la pédiatre précise : « L’ethnicité joue un rôle à ce niveau. Les enfants dont la peau est noire et/ou qui ont des origines africaines sont connus pour présenter un tonus musculaire plus précoce que celui des enfants caucasiens. » 

En somme, pas d’inquiétude, mais n’hésitez pas à consulter votre pédiatre si vous remarquez des choses inhabituelles au sujet de votre bout de chou, hypertonicité ou non.