sur

De combien d’heures de sommeil un enfant a-t-il besoin ?

@Pexels

Un sommeil de qualité et en quantité suffisante est essentiel pour la croissance et le développement de l’enfant. Mais combien d’heures doit-il dormir exactement en fonction son âge ?

Dès les premiers mois de sa vie, bébé passe la majeure partie de son temps à dormir. Puis, progressivement, des temps de sieste s’installent pour finalement disparaître et laisser place à de longues nuits de sommeil. C’est d’ailleurs plus précisément à partir de l’âge de 6 ans, que le temps de sommeil diminue. Pour guider les parents à déterminer la durée idéale de sommeil de leur enfant, l’Académie américaine de la médecine du sommeil s’est penchée sur plusieurs études faisant le lien entre le sommeil et la santé des enfants.

En analysant les données de centaines d’études, l’Académie américaine de la médecine du sommeil a pu établir des recommandations concernant le nombre d’heures de sommeil approprié en fonction de l’âge de l’enfant. À titre d’exemple, pour les nourrissons de 4 à 12 mois, 12 à 16 heures de sommeil par jour sont recommandées, siestes incluses. Ce temps est réduit de 11 à 14 heures pour les tout-petits de 1 à 2 ans. Entre 3 et 5 ans, nos petites têtes blondes, tout juste rentrées à l’école, ont besoin de dormir 10 à 13 heures par jour, toujours en comptant les siestes. Puis en grandissant, à partir de 6 ans, lorsque les enfants entrent à l’école primaire, et jusqu’à leurs 12 ans, ils ont besoin en moyenne de 9 à 12 heures de sommeil par nuit. En effet, à cet âge, il est très rare que les enfants fassent encore la sieste la journée. Enfin, pour les adolescents, entre 13 et 18 ans, ce temps de sommeil est réduit de 8 à 10 heures.

Un temps de sommeil adapté à l’âge de l’enfant

À noter que selon la psychiatre et médecin spécialiste du sommeil, le Dr Sylvie Royant-Parola, il est essentiel de prendre soin du sommeil des enfants. Pour ce faire, elle préconise notamment de fixer l’heure du coucher tôt le soir, idéalement entre 19h et 20h jusqu’aux 8 ans de l’enfant. En effet, le manque de sommeil peut avoir des répercussions néfastes sur son développement. Dr Sylvie Royant-Parola explique qu’en manquant de sommeil, « L’enfant peut être moins apte à apprendre, à être attentif en classe, ce qui influe sur sa vie sociale, nécessaire pour son développement ». Enfin, la spécialiste du sommeil rappelle qu’il est important de prêter attention aux signes de fatigue de son enfant. S’il devient ronchon ou qu’il se frotte les yeux, par exemple, c’est signe qu’il a besoin de repos. Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à avancer l’heure du coucher. Cela sera de plus une occasion pour profiter de ce moment de tranquillité pour prendre soin de vous !